Des mines de lithium en France, une opportunité

10 mars 2022

La présence de mines de lithium en Europe 

L’Europe n’est pas sur la carte du lithium pourtant ce métal si précieux essentiel à la fabrication de batteries lithium électriques est l’un des métaux les plus prisés au monde actuellement et il existe en abondance sur terre.

Alors que la Chine vient d’annoncer fin février la découverte d’un important gisement de lithium sous l’Everest. L’Europe quant à elle prépare l’ouverture de mines et de raffineries de lithium, dans l’objectif de réduire sa dépendance et de limiter les importations. « S’il y a beaucoup de projets de mines en Europe, il n’y a quasiment aucune production de lithium d’un niveau de qualité suffisante adapté aux batteries », constate Robert Colbourn, analyste à Benchmark Mineral Intelligence à Londres, spécialisé sur les métaux de la transition énergétique.

En effet, l’Europe dépend de puissances extérieures, presque la totalité de ce métal est extrait en Australie et en Amérique du Sud avant d’être transformé en Chine, mais elle possède de grandes ressources de lithium non exploitées. Elle peut compter sur plusieurs pays tels que le Portugal, la Serbie, l’Allemagne, la République tchèque et la France qui possèdent des gisements sur leur territoire et également l’Ukraine avec un gisement de plusieurs millions de tonnes.

Les États-Unis de leur côté anticipent cette montée en puissance des batteries lithium. Le ministère de l’Énergie américain a dévoilé en juin 2021, un programme pour développer d’ici à 2030, une chaîne d’approvisionnement complète : de l’extraction à la fabrication des batteries jusqu’au recyclage.

 

L’augmentation croissante des besoins en lithium

Étant un métal stratégique, vital pour de nombreuses filières dont la mobilité, le stockage d’énergie, l’industrie et le lithium-ion étant la meilleure technologie, l’extraction de cette matière première va s’accélérer dans les années à venir. De plus, le lithium vient d’être inclus dans la liste des métaux critiques de l’Union Européenne car les besoins en lithium pourraient être multipliés par plus de quarante d’ici 20 ans.

 

Alors pourrait-on fabriquer des batteries françaises avec du lithium français ?

Le lithium fait l’objet de recherches sérieuses en France depuis peu de temps. On dispose de nombreuses sources de lithium plus précisément,  41 ont été recensées. Les lieux de gisement se trouvent dans une diagonale allant du Massif armoricain au Massif central.

La France possède donc un important potentiel dépassant les 200 000 tonnes de lithium pour son exploitation dans la roche et dans des eaux chaudes. De ce fait, la France pourrait même être autonome et ainsi répondre aux besoins exponentiels de la production de batteries au lithium.

Selon, Barbara Pompili, la ministre de la transition écologique, « La France doit extraire du lithium sur son territoire » dans le cadre de la transition énergétique. Le gouvernement a donc lancé un appel à projets auprès d’industriels dans l’objectif d’extraire ou même de raffiner du lithium.

Pour extraire son propre lithium, l’Europe et donc la France doivent surmonter des contraintes techniques, environnementales et se focaliser sur un axe principal, la persuasion des populations de cette démarche d’indépendance. La difficulté est aussi l’extraction qui est encore très complexe nécessitant recherches, innovations et validations et bien évidemment, l’exploitation de mines devront se faire en toute transparence en minimisant les impacts environnementaux.

Malgré ces difficultés,  un projet a fait l’objet d’une étude. C’est un important gisement qui a été découvert en Alsace et qui pourrait fournir entre 10 et 30% des besoins européens,  ceci est une première étape, qui est pour le moment qu’à l’état de projet. Une étude d’exploitation a été réalisée pendant quelques années et des nombreux kilos de lithium ont été extraits du site de géothermie grâce à un procédé de filtrage d’eau de saumure à plusieurs milliers de mètres de profondeur.

Dans cette période de changements fulgurants, la course au lithium en France n’en est qu’à ses prémices, il faudra attendre que ces techniques aboutissent et sortent de leur phase de test avant de pouvoir exploiter le lithium français. 

L’ouverture de mines qui nous paraissait absolument inenvisageable il y a une décennie, pourrait certainement  devenir une réalité afin de répondre à la fabrication de batteries en France. Effectivement, nous possédons sur notre territoire trois « giga-usines » de production de batteries pour opérer la transition énergétique et des fabricants spécialisés dans la production de batteries sur mesure. 

Chez Batteries Prod, spécialiste de la fabrication de batteries lithium-ion sur mesure nous vous proposons des batteries adaptées à votre utilisation, conçues en France à partir d’accumulateurs de haute qualité.