La première usine de lithium en France

14 juin 2022
Véhicule électrique

 

La demande en lithium ne fait qu’accroître. En effet, ce métal est stratégique pour la transition énergétique, le lithium représente un enjeu majeur dans le secteur automobile. Le lithium accède progressivement au rang « d’or blanc », dû à l’explosion de la demande de batteries lithium. D’après l’Agence internationale de l’énergie la demande en lithium devrait augmenter de 42% d’ici à 2040. À ce jour, plusieurs projets de mines et de raffineries sont en cours en Europe. Notamment la France, qui possède des gisements de lithium non exploités, nous l’évoquions dans un article précédent : Des mines de lithium en France, une opportunité. L’objectif est de sécuriser les ressources, de réduire la dépense dominée par la Chine, le Chili et l’Australie. Nous pouvons envisager que dans les années à venir, le lithium sera produit localement et durablement.

 

Une usine de production de lithium pour batteries

La France et l’Europe ont pour intention de sécuriser la chaîne de production des véhicules électriques. Ce projet détient donc un rôle décisif vers l’atteinte des objectifs de production des deux millions de voitures électriques et hybrides pour l’horizon 2030 sur le territoire français.

L’entreprise Viridian Lithium a annoncé le lancement officiel du projet de construction de la première usine française de production de lithium de qualité pour les batteries.

Implanté à Lauterbourg en Alsace, le projet devrait voir le jour en 2025. Cette situation géographique a été sélectionnée pour la logistique tri modal (portuaire, ferroviaire, routière).

« Viridian produira le lithium de qualité batterie avec l’intensité carbone la plus faible au monde ». Le lithium indispensable à la production d’électrolyte et de cathodes sera destiné à fabriquer des batteries de véhicules électriques.

Dans un premier temps, l’usine aura la capacité de produire 25 000 tonnes d’hydroxyde de lithium par an, permettant d’équiper 500 000 véhicules électriques. L’usine française a pour intention d’augmenter sa capacité pour atteindre les 100 000 tonnes de lithium par an à l’horizon 2030. Cela permettrait de répondre à la demande en lithium pour produire 2 millions de véhicules électriques par an.

Cette production répond à une chaîne d’approvisionnement de batteries sécurisées et durables pour la totalité de la demande française, et même davantage. À savoir que près d’une voiture sur cinq vendue en France durant l’année 2021 était électrique. Grâce à ce projet d’usine, dans les années à venir, des voitures électriques contenant du lithium raffiné en France seront en circulation sur le territoire.

Pour commencer, le minerai serait extrait en Amérique latine, puis acheminé par la mer. À l’avenir Viridian souhaite transformer le lithium localement. Un gisement de lithium a été découvert récemment dans le nord de l’Alsace.

 

Des partenaires de choix

Pour la construction de cet ambitieux projet Viridian s’est associé aux groupes Technip Energies et Veolia Water Technologies. 

Technip Energies est en charge de la finalisation de l’étude de faisabilité. Ce partenaire bénéficie d’une expertise en ingénierie contribuant ainsi à la réussite du projet. Quant à Veolia Water Technologies,  ce partenaire a pour objectif de valider l’ingénierie des procédés.

Viridian collabore également avec le CEA Liten afin de réaliser des tests sur l’hydroxyde de lithium au niveau des cathodes et des cellules de batteries lithium-ion.