Où se trouve le lithium en France ?

11 janvier 2023
le lithium en France

 

Le marché des batteries se développe à un rythme grandissant s’accompagnant d’un besoin en lithium. L’électromobilité prend une place de plus en plus importante, de ce fait la consommation de lithium a doublé en dix ans. À travers le monde, la production de lithium est réalisée à partir de roches dures ou de saumure. En France, diverses concentrations de lithium sont connues sous forme de roches dures. Certaines sont exploitées pour l’industrie de la céramique et du verre. Ces ressources de lithium déjà répertoriées n’avaient pas fait l’objet de recherche afin de déterminer leur potentiel.

Aujourd’hui, diverses technologies de batterie font parler d’elles, cependant la technologie lithium-ion est la plus performante et la plus utilisée. D’après Jean-Marie Tarascon, spécialiste des batteries, « Le lithium reste la solution de demain ». Alors qu’en est-il des réserves de lithium en France ? La fin d’année 2022 a été riche en annonce. Des projets pourront-ils voir le jour dans les prochains mois ? Nous faisons le point à travers cet article.

 

Mine de lithium : des projets à venir 

Une importante mine de lithium va être exploitée à partir de 2028 dans l’Allier afin d’extraire ce composant indispensable pour la fabrication de batterie lithium-ion. Il s’agirait d’un des plus grands projets d’extraction en Europe. Il permettrait à la France d’alimenter ses besoins en lithium et également de répondre à ses ambitions en termes de transition énergétique. Mais le lithium ne se trouve pas en quantité intéressante uniquement dans l’Allier.

En savoir plus sur le sujet : Une importante mine de lithium dans l’Allier

Récemment, la société Vulcan Energy implantée en Allemagne a pour objectif de développer son activité en Alsace. Et d’autres sites en France pourraient être exploités, en effet, d’après les déclarations de Barbara Pompili en février 2022 « La France doit extraire du lithium de son territoire ».

La demande de construction de véhicules électriques explose, selon la Commission européenne, l’Europe aura besoin de 18 fois plus de lithium en 2030. La valeur du lithium ne cesse alors d’augmenter. Ce métal joue un rôle déterminant, car il constitue une ressource indispensable pour la fabrication de batterie lithium-ion.

Le gisement situé à Echassières dans l’Allier pourrait produire 34 000 tonnes d’hydroxyde de lithium chaque année. Cette quantité pourrait permettre la fabrication de 700 000 batteries de voiture électrique sur une durée de 25 ans.

 

La répartition des ressources de lithium

Le sol français, regorge-t-il de ce nouvel or blanc ? D ‘après une étude du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), le lithium français est réparti en une quarantaine de sources. Elles sont principalement réparties dans trois régions, le Massif Central, l’Alsace et aussi la Bretagne. Le BRGM considère que d’autres sites pourraient être découverts aux « alentours des districts connus », et ce plus particulièrement dans le Massif Central qui apparaît comme le domaine le plus prospectif pour l’exploration minière. En fin d’année 2022, plusieurs permis exclusifs de recherche ont été déposés sur d’anciens sites miniers. 

La majorité des ressources connues se présentent sous trois types : pegmatites lithinifères, granites à métaux rares et les greisens associés. En effet, le lithium se trouve dans divers minéraux lithinifères qui exigent de multiples procédés pour l’extraire et obtenir du lithium de qualité suffisante pour la fabrication de batterie. Mais il s’agit aussi d’un élément crucial pour déterminer les coûts d’extraction et donc la rentabilité du gisement.