Quel futur pour les batteries lithium-ion ?

24 avril 2023
batterie lithium

 

Les batteries lithium-ion sont des incontournables dans de nombreux domaines d’activité, et notamment pour la transition énergétique. Elles sont les meilleurs accumulateurs du marché, offrant des performances remarquables en termes de stockage d’énergie. Selon les prévisions, leur capacité de production devrait être multipliée par 10 d’ici 2030 pour répondre aux besoins croissants. Toutefois, elles ne sont pas exemptées de défaut. Face à ces risques, des chercheurs travaillent actuellement sur de nouvelles technologies pour améliorer leurs performances. Ces avancées pourraient leur permettre de rester compétitives dans les années à venir, tout en contribuant à la transition énergétique vers un avenir plus durable.

 

La technologie lithium-ion, des performances remarquables

Le lithium-ion est utilisé dans de nombreuses applications, notamment pour alimenter les voitures électriques, les smartphones, les ordinateurs portables et les appareils électroniques en général. La performance de cette technologie se distingue par sa haute densité énergétique, sa légèreté et sa longue durée de vie. En effet, les batteries lithium-ion peuvent stocker plus d’énergie par unité de volume et de poids par rapport aux autres types de batteries. De plus, elles ont une longévité supérieure. Elles peuvent également supporter un nombre beaucoup plus élevé de cycles de charge et de décharge avant de perdre leur capacité de stockage d’énergie.

 

La recherche d’alternatives au lithium-ion

Bien que la technologie lithium-ion offre de nombreuses performances remarquables, de nouvelles voies sont explorées pour remplacer le lithium des batteries. Actuellement, les chercheurs convergent vers des batteries à base de sodium et de soufre. Le sodium est présent en abondance dans la croûte terrestre. Le soufre quant à lui propose une forte densité d’énergie. Chacune de ces technologies est donc une alternative potentielle au lithium-ion. Cependant, elles présentent aussi des défauts spécifiques qui doivent être pris en compte. En effet, les batteries au sodium ont des difficultés en termes de densité d’énergie tandis que celles en soufre ont tendance à se dégrader rapidement.

Le lithium-ion reste donc, pour le moment, le plus performant pour les applications de stockage d’énergie. Mais la recherche d’alternatives se poursuit pour trouver des solutions durables et plus respectueuses de l’environnement.

 

Les batteries sodium-ion

La batterie sodium-ion est une alternative possible. Cette technologie, encore en développement, est à même de stocker l’énergie en utilisant du sodium à la place du lithium. Cette solution utilise des matériaux plus accessibles et donc moins coûteux. En raison de leur composition, les batteries sodium-ion ont cependant une densité énergétique légèrement plus faible que les batteries lithium-ion, ce qui signifie qu’elles peuvent stocker moins d’énergie dans un espace restreint. Cette nouvelle technologie encore en développement est envisagée pour équiper les voitures électriques.

 

Avec la batterie tout-solide, remplacer les constituants liquides

Les batteries lithium-ion ont été une avancée majeure dans le monde de l’énergie propre. Cependant elles ont leurs limites. Leur principale faiblesse réside dans les constituants liquides utilisés pour stocker l’énergie. Alors, une autre voie de recherche pour remplacer le lithium-ion est la batterie tout-solide.

Contrairement aux batteries lithium-ion traditionnelles, les batteries tout-solide n’utilisent pas de constituants liquides pour stocker l’énergie. Elles utilisent des électrolytes solides, ce qui les rend plus sûres et plus fiables. Les batteries tout-solide offrent également une densité d’énergie plus élevée. Elles sont donc particulièrement intéressantes pour les applications mobiles telles que les voitures électriques, où la légèreté et le volume sont des facteurs importants.

Les batteries tout-solide sont encore en développement, mais elles ont le potentiel de révolutionner l’industrie des batteries et de contribuer à un avenir plus propre et plus durable. Elles pourraient bien être la prochaine étape dans l’évolution des batteries.